A la rencontre de Stéphane Bourgoin - L'Antre de Bloodwitch

samedi 2 avril 2016

A la rencontre de Stéphane Bourgoin

Photo de Stéphane Bourgoin
Stéphane Bourgoin

Stéphane bourgoin est un serial profiler. Ecrivain de métier, il s'est spécialisé dans l'étude approfondie des serial killers, allant même jusqu'à se rendre là où ils sont détenus afin de s'entretenir directement avec eux. Son but : comprendre la psychologie de chacun d'entre eux. Il est d'ailleurs celui qui en a rencontré le plus grand nombre au monde, plus de 70. Un record certes morbide, mais Stéphane Bourgoin n'en est pourtant pas moins une personne sympathique et ouverte, souriante même, et avec beaucoup d'humour.

Dirigeant de la librairie "Au Troisième Oeil" dans le 9 arrondissement de Paris, première en France à se spécialiser dans les romans policiers et plus largement la criminologie, il est lui-même l'auteur d'une quarantaine d'essais sur la criminologie. Le premier d'entre eux, dont le sujet est le célèbre Jack L'Eventreur, fut publié en 1992. J'ai par ailleurs un article sur Jack ICI. Et le dernier en date, "True Crime", publié le 31 mars 2016, a pour sujet 9 personnages du monde des Serial Killers. Il a également proposé des écrits sur le meurtre non résolu d'Elizabeth Short aka le "Dahlia noir", l'Etrangleur de Boston Albert de Salvo (que j'ai traité ICI) ou encore Jeffrey Dahmer (que je traiterai bientôt).

Quiconque éprouve un intérêt pour la criminologie trouvera forcément son bonheur dans la bibliographie de Stéphane Bourgoin. Et pour ceux qui voudraient quelque chose de plus général, je peux vous proposer "999 ans de Serial Killers" qui contient 365 portraits authentiques, "La Bible du Crime" qui contient 365 anecdotes réelles, ou encore "Mes Conversations avec les Tueurs" dans lequel Stéphane Bourgoin explique les tenants et aboutissants de ce "métier d'interviewer de Serial Killers" si particulier qu'il exerce. Il est à noter que le livre "Polar : mode d'emploi" a remporté le prix Maurice Renault en 1989. De plus, il est le réalisateur de la première émission consacrée aux serial killers à la télévision française, elle se nommait "Serial killers : enquête sur une déviance".

Couverture de "HP Lovecraft, le Conteur des Ténèbres", de Frank Belknap Long, traduit par Stéphane Bourgoin
"HP Lovecraft, le Conteur des Ténèbres", de Frank Belknap Long, traduit par Stéphane Bourgoin

Mais ce n'est pas tout, Stéphane Bourgoin ne s'intéresse pas qu'à la criminologie. En effet, il est auteur de quelques ouvrages fantastiques, ainsi que d'une traduction notamment d'un livre de Frank Belknap Long dont le titre est "HP Lovecraft, le Conteur des Ténèbres", aux éditions Encrage, publié en 1987. Il s'agit d'une biographie inédite du créateur du célèbre Cthulhu, rédigée par l'un de ses proches directs. J'en profite pour rappeler que le monde de l'Antre consacré à la mythologie contient à l'heure actuelle pratiquement une trentaine d'articles au sujet de la mythologie lovecraftienne, et ce n'est pas fini. Retrouvez la liste de ce que je vous propose déjà dans le sommaire, colonne de droite).

Bref. Ce weekend se tient un salon littéraire, nommé "Lire à Limoges" à... Limoges. Forcément. Et parmi la multitude d'invités prestigieux de ce samedi 2 avril (citons en vrac Dave, Clémentine Célarié, Raymond Poulidor, Eglantine Eméyé, Véronique Jannot et bien d'autres encore...), le salon s'est fendu de la présence de Stéphane Bourgoin dans le coin des polars. Je ne me suis pas fait prier pour m'y rendre, c'est d'ailleurs précisément dans le but de pouvoir échanger quelques mots avec lui que j'y suis allée. J'en suis repartie avec une photo, une dédicace, et un échange bien sympathique. Stéphane Bourgoin est bel et bien celui qu'il montre via sa page Facebook (ICI), il est jovial et agréable. J'en garderai un bon souvenir, et continuerai de suivre sa page, véritable source d'inspiration pour le monde consacré à la Criminologie de mon Antre.

Photo de ma dédicace
Ma dédicace

Retrouvez la liste complète des articles de l'Antre, triée par monde puis par ordre chronologique, en cliquant ICI.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire