La boutique de l'Antre

Le sommaire de l'Antre

Mon service de correction

Pour l'amour d'une rose - 1er extrait

"Pour l'amour d'une rose", de Bloodwitch Luz Oscuria
"Pour l'amour d'une rose", de Bloodwitch Luz Oscuria

C’est à ce moment qu’il leva les yeux devant lui, comment pour mesurer la distance qui le séparait encore de son domicile. Et c’est à moment également qu’il se rendit compte qu’il n’était pas tout seul. En effet, à quelques mètres devant lui se dressait une ombre, dont les lampadaires ne permettaient de distinguer les traits. Homme ou femme ? Sa carrure semblait plutôt rappeler celle d’un homme, mais le bûcheron n’était pas persuadé de le connaître. Aussi, il l’interpella.

– Je peux vous aider ? lança le bûcheron en haletant.

L’ombre en face de lui ne répondit pas à sa proposition, pas plus qu’elle ne se mit à bouger. Le bûcheron fit un geste afin de repasser péniblement sa hache par-dessus son épaule, ce qu’il ne réussit à faire qu’au bout du troisième essai, devant ce qui paraissait être un homme toujours aussi impassible, et il commença à s’avancer vers lui. L’inconnu ne bougea toujours pas, tandis que le bûcheron ne s’arrêta qu’à deux mètres de lui avant de reposer sa hache au sol, avec le même bruit clair que précédemment.

– Bonsoir, insista le bûcheron. Est-ce que vous êtes perdu ?

Mais encore une fois, l’homme qui se présentait face à lui garda le silence. Le bûcheron se pencha afin de poser cette fois sa hache complètement au sol, ne supportant sans doute plus son grand poids, puis il reprit son avancée vers l’inconnu, qui ne bougeait toujours pas ni ne semblait vouloir s’exprimer. Il se tenait là telle une statue, parfaitement inerte, au point que le bûcheron ne pouvait entendre aucun son émanant de lui, pas même celui de sa respiration.

Au moment où le bûcheron, suffisamment proche pour pouvoir l’atteindre, leva une main afin de la poser sur l’épaule de l’homme qui n’avait toujours fait aucun geste, celui-ci se mit brusquement en mouvement et attrapa le bras qui venait de se tendre vers lui. Tout ce que les âmes qui, par chance ou non, ne dormaient alors pas purent entendre, ce fut un petit cri sourd provenant de la grand-rue. Un petit cri étouffé provenant du bûcheron dont on venait de briser le bras si gentiment tendu quelques secondes plus tôt, et que l’on était en train de priver de la précieuse oxygène dont il avait besoin pour pouvoir continuer de vivre. Tout ce que les habitants de la grand-rue trouveraient au petit matin en passant la porte de leur domicile, ce serait le corps sans vie de l’un des bûcherons du village, délesté de ses yeux et de sa langue, ainsi que de ses parties intimes, sans que quiconque n’ait pu réagir.


"Pour l'amour d'une rose" est disponible depuis le 1er juin 2023, en ebook Kindle (gratuit avec l'abonnement) et broché, sur Amazon !

Retrouvez la liste complète des articles de l'Antre dans le SOMMAIRE !

Je suis aussi écrivain et lectrice-correctrice. Retrouvez tous mes réseaux sociaux pour ne rien rater de mes actualités, ainsi que mon service de révision de texte et toutes les plateformes sur lesquelles vous pouvez vous procurer mes livres, sur mon LinkTree !

0 comments