Jeffrey Dahmer, le Cannibale de Milwaukee - L'Antre de Bloodwitch

mercredi 14 septembre 2016

Jeffrey Dahmer, le Cannibale de Milwaukee

Photo de Jeffrey Dahmer
Jeffrey Dahmer

Le cas de Jeffrey Dahmer est l'un des plus connus en matière de crimes en série. Il a violé, assassiné puis démembré pas moins de 17 hommes, le plus souvent des homosexuels dénichés dans des clubs gays, entre 1978 et 1991 à Milwaukee (Wisconsin, Etats-Unis), et il fut condamné pour cela en 1992 à 15 peines de prison à vie, ce qui représente 957 ans. Il était également amateur de cannibalisme, et avait la particularité de percer des trous dans le lobe frontal de ses victimes, encore vivantes, afin d'y injecter de l'eau bouillante ou, pire encore, de l'acide chlorhydrique. Cette torture était faite pour, selon ses propres dires, les transformer en zombies. Mais l'histoire ne dit pas si cela a fonctionné...

Jeffrey Lionel Dahmer est né le 21 mai 1960 à West Allis. Sa famille, composée d'une mère névrosée et d'un père qui fuyait la maison autant que faire ce peu et se donnant donc à fond dans son métier de pharmacien, déménagera à Bath, dans l'Ohio, en 1968. Il était un élève brillant à l'école, mais passait le plus clair de son temps à terrifier ses camarades, et commença à développer un comportement de plus en plus inquiétant, pour lequel son père trouva comme explication le déracinement causé par le déménagement. Jeffrey Dahmer commença en plus, à l'âge de 10 ans, à se passionner pour la dissection d'animaux. Il est bon de préciser que Dahmer ne tua jamais aucun animal, il aimait les animaux, d'une affection morbide certes, mais il les aimait. Aussi ne faisait-il ses expériences étranges que sur des animaux qu'il trouvait déjà morts. Ses parents divorcèrent en juillet 1978, et son père se remaria le 24 décembre de la même année avec une autre femme. Quelques mois plus tard Dahmer décida d'abandonner ses études afin de s'enrôler dans l'armée, d'où il fut renvoyé 2 ans plus tard à cause de l'alcoolisme qu'il avait développé durant ses années universitaire. 26 ans plus tard, on apprendra de la bouche de son voisin de chambre, Billy Joe Capshaw, que Dahmer l'avait violé un grand nombre de fois, et ce dès la première nuit qu'ils passèrent dans la même chambre.


Photo de Stephen Hicks
Stephen Hicks, la première victime de Jeffrey Dahmer

Dahmer commit son premier crime à l'âge de 18 ans, il s'agissait d'un auto-stoppeur qu'il avait pris en voiture et emmené chez lui dans le but d'avoir des relations sexuelles avec ce dernier. Mais Stephen Hicks n'avait pas cette idée, et Dahmer lui fracassa le crâne à l'aide d'une haltère de 5kg, avant de l'étrangler, le démembrer, et enterrer les restes dans son jardin. Puis en 1981, à l'âge de 21 ans, il s'envola pour Miami Beach, mais il n'y resta qu'une petite année, qu'il passera en grande partie hospitalisé. Finalement, il partit vivre chez sa grand-mère à West Allis, où il est né, il y vivra dans la cave pendant 6 ans. C'est sa grand-mère qui remarqua les troubles psychologiques de Dahmer, découvrant tout d'abord un mannequin homme dans son placard, mannequin qu'il avait volé dans un magasin, puis un 357 Magnum sous son lit, et enfin des odeurs épouvantables émanant de la cave de la maison. Ces odeurs venaient en réalité d'un écureuil mort que Dahmer avait ramené à la maison afin de le dissoudre avec des produits chimiques. Ses troubles sexuels le firent arrêter en 1982 puis en 1986 pour exhibition sexuelle. En novembre 1987, il commit son second crime, 9 ans après le premier. Il assassina Steven Tuomi, 26 ans, dans un bar. Il dira plus tard ne pas s'en souvenir.

Sa grand-mère l'obligea à quitter sa maison en septembre 1988, ne supportant plus les odeurs nauséabondes dues à ses expériences dans la cave (expériences dont elle était au courant). Cela obligea Dahmer à se trouver un appartement, et il emménagea donc le 26 septembre à Milwaukee, là où il travaillait. Il fut arrêté dès le lendemain, pour avoir drogué et abusé sexuellement un mineur de 13 ans dans le quartier. Condamné à 5 ans de prison avec sursis et 1 an en centre de semi-liberté, il obtint une remise en liberté conditionnelle 2 mois avant la fin de sa peine. Sa grand-mère accepta de l'accueillir à nouveau, et il assassina ensuite deux autres hommes, et conserva le squelette de l'un d'eux, Anthony Sears, chez lui. en mai 1990, il quitta sa grand-mère définitivement pour ré-emménager à Milwaukee. A partir de ce moment, il multiplia les meurtres en écumant les boites de nuit gays de Milwaukee et Chicago. Il perça le crâne de chacune de ses victimes, encore vivantes, espérant en faire des zombies en leur injectant de l'eau bouillante ou de l'acide chlorhydrique. Evidemment, chacun de ses "essais" se terminera par le décès de la victime. Il conservera tout de même chez lui le squelette de certains, la tête de d'autres.


Photo de Konerak Sinthasomphone
Konerak Sinthasomphone

Le 27 mai 1991, deux jeunes femmes découvrirent Konerak Sinthasomphone, 14 ans, à moitié nu dans la rue et hébété par une forte prise de médicaments. Il était poursuivi par Jeffrey Dahmer qui tentait de le tuer. Il faut savoir que ce jeune garçon était le frère cadet du jeune homme que Dahmer avait agressé sexuellement le 27 septembre 1988. La police laissa tout de même Sinthasomphone partir avec lui, quand ce dernier expliqua qu'il s'agissait de son petit ami de 19 ans. On retrouvera son squelette chez Dahmer après son arrestation, près du cadavre de sa dernière victime, Tony Hughes... Le 22 juillet 1991, Tracy Edwards s'enfuira de chez lui in extremis et arrêta une voiture de police qui patrouillait dans le quartier afin de dénoncer Dahmer. Quand la police débarqua chez lui, les agents découvrirent un triste spectacle : des squelettes dans son placard (au sens propre hein...), des crânes dans les tiroirs de sa cuisine, des têtes et autres morceaux humains en décomposition plus ou moins avancée dans son réfrigérateur, un coeur dans son congélateur, et 3 torses masculins rongés par l'acide chlorhydrique cachés dans un tonneau.

En 1992, Jeffrey Dahmer sera condamné à 957 ans de prison, soit plus de 56 ans par victime avérée. Il sera enfermé dans la Columbia Correctional Institution de Portage, dans le Wisconsin. Il y sera agressé deux fois. Une première fois en juillet 1994, où un prisonnier tenta de l'égorger à coups de lame de rasoir. La seconde fois, qui survint le 28 novembre 1994, il fut frappé par une barre de fer de 51cm que Christopher Scarver, schizophrène de son état, avait récupérée en démontant un appareil de musculation de la prison. Scarver s'en prit également à un autre prisonnier, Jesse Anderson, condamné à 60 ans de prison pour avoir assassiné sauvagement sa femme. Les deux décéderont, Jeffrey Dahmer le jour même sur le trajet vers l'hôpital en ambulance, et Jesse Anderson 2 jours plus tard.

Retrouvez la liste complète des articles de l'Antre, triée par monde puis par ordre chronologique, en cliquant ICI.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire