La boutique de l'Antre

Le sommaire de l'Antre

Mon service de correction

Le Prêtre et le Carillonneur - 2nd extrait

"Le Prêtre et le Carillonneur", de Bloodwitch Luz Oscuria
"Le Prêtre et le Carillonneur", de Bloodwitch Luz Oscuria

    Quand Asarina arriva devant la maison de sa mère, elle commença par regarder par l’une des deux fenêtres du rez-de-chaussée. Elle n’avait pas d’autre choix pour entrer que de passer par la porte d’entrée, la fenêtre de sa chambre était bien trop haute pour qu’elle puisse y avoir accès. Elle devait donc passer par la porte de la maison, quitte à réveiller Nathaniel qui dormait certainement dans la pièce de vie, comme la veille. À travers la fenêtre, la jeune fille ne put se rendre compte si le randonneur était là ou non, l’âtre ne renvoyait pas suffisamment de lumière pour qu’elle puisse y voir assez clair.

    L’adolescente ne savait si elle devait parler de ce qu’elle avait vu dès ce soir, ou si elle ne devait pas plutôt attendre le lendemain. Elle se souvint que le matin venu, il était prévu que le randonneur s’en aille, c’était ce qui avait été convenu, il devait partir avant l’office du Prêtre devant le cercueil de Goirainn qui serait vide de tout corps, et de toute trace de ce qui lui était arrivé. Devait-elle vraiment attendre le lendemain, quitte à ce qu’elle ne puisse jamais lui raconter cette soirée ? Non. Si elle pouvait tout lui dire, il trouverait une bonne raison de rester, et il l’aiderait, elle en était certaine. Il ne pouvait pas abandonner une jeune fille de 14 ans au sein d’un village dont la vie était décidée sous toutes ses formes par quelqu’un qui faisait des choses aussi atroces que de manger des cadavres !

    Asarina prit son courage à deux mains et ouvrit la porte d’entrée de la maison de sa mère. Nathaniel était en effet bel et bien présent, mais pas Séséli qui était certainement partie dormir dans sa chambre. Le randonneur était endormi devant le feu de la cheminée qui brûlait et crépitait joyeusement, emmitouflé dans une sorte de grand sac qui lui servait de couverture. Il s’agissait de son propre sac de couchage qu’il avait emporté avec lui et qui prenait une place dans son sac de randonneur. Asarina s’approcha de lui à pas de loup. Elle ne souhaitait pas le réveiller, mais elle n’avait pas d’autre choix si elle voulait pouvoir dire ce qu’elle avait vu quelques minutes plus tôt à quelqu’un qui pouvait la croire. Jamais sa mère ne la croirait, il ne lui restait donc que le randonneur pour se confier.

    Nathaniel se mit à soupirer et se retourna dans son sac de couchage, ce qui arrêta tout net l’avancée de l’adolescente. Elle réalisa alors à quel point elle était stupide, et se remit à marcher vers lui, d’un pas beaucoup plus décidé cette fois, ce qui eut pour effet de le réveiller pour de bon. Il se mit à scruter ce qui se trouvait autour de lui, les yeux embrumés par le sommeil dont il sortait à peine. Enfin, il la vit et la reconnut immédiatement. Il se redressa dans son sac de couchage, le regard interrogateur.

* "Le Prêtre et le Carillonneur", Thriller fantastique, est disponible depuis le 15 mai 2022 sur Amazon, en format ebook Kindle (en achat et en emprunt) et en format poche (en achat). Et depuis novembre 2022, il est disponible sur tous mes canaux de vente habituels. Retrouvez-les tous sur mon Linktree !

Retrouvez la liste complète des articles de l'Antre dans le SOMMAIRE !

Je suis aussi écrivain et lectrice-correctrice. Retrouvez tous mes réseaux sociaux pour ne rien rater de mes actualités, ainsi que mon service de révision de texte et toutes les plateformes sur lesquelles vous pouvez vous procurer mes livres, sur mon LinkTree !

0 comments