Repo ! The Genetic Opera - L'Antre de Bloodwitch

lundi 12 octobre 2015

Repo ! The Genetic Opera

La jaquette du DVD du film
La jaquette du DVD du film

"Repo ! The Genetic Opera"... Quel ovni ! Non seulement ce film n'est sorti dans aucune salle française, mais en plus il a fait un flop monumental aux Etats-Unis. Cela dit, le casting très surprenant, composé entre autres de Anthony S. Head, Sarah Brightman et Paris Hilton (j'ai dit qu'il était surprenant, hein), m'a fait passer outre le fiasco dont ce film a été victime. Alors qu'est-ce qu'on a ?

Une adaptation d'un opéra de 10 minutes créé en 1999. Un univers futuriste dans lequel le trafic d'organes va bon train, sauf que contrairement à notre monde réel, il est parfaitement légal et est orchestré par une société nommé GeneCo, dirigée par Rotti Largo. Rotti qui a trois enfants adultes (seulement d'apparence, vous comprendrez pourquoi je dis ça en visionnant vous-même le film), Pavi, Luigi et Amber, qui se disputent l'héritage de leur père mourant (on pourrait même croire qu'ils attendent impatiemment qu'il passe l'arme à gauche ! Il y a d'ailleurs une scène assez rigolote entre les deux frères à ce sujet). Pendant ce temps, tous les clients qui se font greffer des organes par GeneCo, n'honorent pas leurs dettes dans les délais. Quand cela arrive, c'est le Repo Man (le Repreneur) qui se charge d'aller reprendre les organes de ces mauvais payeurs (mais il oublie l'anesthésie à chaque fois donc c'est assez douloureux pour les victimes, forcément ! Par contre, il leur offre un aller simple pour le cimetière, c'est toujours ça de pris...). Tout en prenant soin de cacher la véritable nature de son travail à sa fille Shilo (pour qui il est médecin), qui a hérité de la grave maladie du sang de sa mère décédée, et à qui il interdit toute sortie afin de la protéger. Voila pour le contexte.

En regardant ce film, on nage dans un univers futuriste comme je le disais plus haut, mais également très sombre, glauque. J'irais même jusqu'à dire qu'il s'agit d'un film gothico-gore ! Sachant que le réalisateur n'est autre que Darren Lynn Bousmann, qui a réalisé "Saw II", "III" et "IV", la présence de scène sanglantes n'est donc pas surprenante. Ce qui l'est, c'est la nature du film. Il s'agit d'un opera rock, et voila pourquoi cet article se trouve dans le monde "Musique" de mon blog ! En effet, toutes les scènes de ce film sont chantées, et chacune d'entre elles ressemble à un clip musical (et du coup je ne comprends pas que ça n'ait pas intéressé grand monde, d'autant plus que l'opéra dont ce film est tiré, était joué à guichets fermés dès le départ). 


Montage photo du Repo Man, interprété par Anthony S. Head
Le Repo Man, interprété par Anthony S. Head

Le rôle principal est celui du Repo Man, Nathan Wallace, car toute l'intrigue du film tourne autour de lui (on le découvre au fil des portraits de chaque personnage, présentés de façon originale puisqu'il s'agit de dessins, comme un dessin animé). C'est Anthony S. Head qui s'y colle. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce rôle est à mille lieues de celui qui l'a fait connaître sur le petit écran, à savoir Rupert Giles dans la série "Buffy the Vampire Slayer". Dans "Repo ! The Genetic Opera", il incarne un homme schizophrène, partagé entre son inquiétude pour la santé de sa fille et sa culpabilité concernant la mort de sa femme; et sa personnalité dénuée de tout sentiment, l'assassin légal de GeneCo, chargé de reprendre les organes impayés. Ce rôle lui va étonnamment bien ! Et ce film est l'occasion de le découvrir dans un autre registre musical que celui dans lequel on le connait via son album "Music for elevators", ou encore le CD tiré de l'épisode "Once More With Feeling" de Buffy.

Que dire de la présence de Paris Hilton, qui en rebutera sûrement plus d'un ? Eh bien contrairement à ce que l'on pourrait penser, elle est parfaite dans son rôle de fille de riche qui passe son temps à changer d'apparence (elle a même changé de nom pour passer de Amber Largo à Amber Sweet) ! Bousmann lui a véritablement pondu un rôle sur mesure, et il a d'ailleurs centré une scène hilarante sur elle ! A voir absolument ! Elle s'est vue décerner le Grazzie Award du pire 2nd rôle féminin pour ce film en 2008. Mais si l'on prend en compte qu'un Razzie Award lui a été décerné à chacun de ses rôles, est-ce qu'il faut y accorder de l'importance ? Surtout quand on sait de quoi il s'agit... En effet, les Razzie Awards, ou Golden Raspberry Awards de leur nom complet, prennent le contre-pied des Oscars en nommant les pires acteurs/réalisateurs etc de films, et les récompenses sont distribuées de façon totalement abracadabrantesques (la veille des Oscars justement). Un petit mot au sujet du personnage de Blind Mag, interprété par Sarah Brightman. Je préfère ne pas trop m'étendre dessus, pas que son personnage n'a aucune importance (bien au contraire !), mais si j'en parle, je dévoilerai des moments clés de l'histoire et je voudrais éviter, afin de vous laisser la surprise. Alors sachez juste que Blind Mag est un élément de GeneCo, mais pas n'importe lequel.

Montage photo de Blind Mag, interprétée par Sarah Brightman
Blind Mag, interprétée par Sarah Brightman

Bien sûr, "Repo ! The Genetic Opera" n'existe qu'en VO ou VOST, c'est logique mais je précise tout de même. Et lorsque je suis arrivée à la fin du film, ma réflexion a été "C'est déjà fini ?!?". Malheureusement... Je l'ai trouvé trop court, alors qu'il ne l'est pas, il dure 1h37. Mais on peut se rattraper sur l'excellent BO, sortie en deux versions. La version normale, contenant 22 titres, ainsi qu'une version deluxe de 38 titres (elle contient les chansons des scènes coupées du film).

A savoir : un film portant pour nom "Repo Men" est sorti en 2010, réalisé par Miguel Sapochnik, avec Jude Law et Forest Whitaker à l'affiche. On retrouve beaucoup de similitudes par rapport à "Repo !", et apparemment des copiers-collers de certains textes ont été faits surtout, en plus de la reprise du principe des Repo Men. Un second volet de "Repo !" était sensé voir le jour. D'ailleurs, ce film devait être le film central d'une trilogie, à la base. Mais devant le peu de succès au moment de la sortie au cinéma, l'idée a été écartée. Par contre, ce n'est pas une raison pour passer à côté d'une perle alors si vous voulez un bon conseil : trouvez un moyen pour visionner ce film ! Et venez m'en dire des nouvelles après :-) Ci-dessous, je vous propose le trailer :



Retrouvez la liste complète des articles de l'Antre, triée par monde puis par ordre chronologique, en cliquant ICI.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire