Buffy contre les Vampires - L'Antre de Bloodwitch

mardi 30 août 2016

Buffy contre les Vampires

Photo d'une partie des acteurs de "Buffy contre les Vampires"
Une partie des acteurs de "Buffy contre les Vampires"

La série "Buffy contre les Vampires", qui ne connaît pas ? Sûrement les plus jeunes... Cette série fantastique de 144 épisodes répartis en 7 saisons, créée par Joss Whedon, a débuté le 10 mars 1997 aux Etats-Unis, et la diffusion de son dernier épisode a eu lieu le 20 mai 2003. En France, elle a débarqué le 3 avril 1998. Malgré sa vénérable ancienneté, et surtout le fait que cela fasse plus de 10 ans qu'elle s'est arrêtée, une grande communauté de fans persiste encore de nos jours, et je fais partie de ceux-là.

J'ai découvert cette série à l'occasion d'une soirée zapping (parfois on ne sait que regarder à la télé un samedi soir, quand on a 13 ans), et je me suis finalement échouée sur M6, qui diffusait cette série depuis juillet 1998. Ce soir-là, c'était le 9ème épisode de la 1ère saison qui passait. Titré "La Marionnette", il mettait en avant un pantin nommé Sid, et c'est lui qui m'a marquée. Je me souviens très bien, ce pantin de bois m'avait alors fait très peur et j'avais rapidement zappé afin de voir ailleurs s'il y était. Pour finalement revenir dessus. J'ai fait ça plusieurs fois. Et le lendemain matin, mon premier réflexe a été de prendre le programme télé et de regarder ce que c'était que ce truc. "Buffy contre les Vampires", saison 1, épisode 9. J'avais d'ailleurs prononcé "Buffy" à la française... Et j'avais trouvé ce nom de série franchement ridicule ! Mais j'étais adepte des trucs-qui-font-peur (je le suis toujours d'ailleurs, mais je suis maintenant beaucoup moins trouillarde qu'avant ^^), et le samedi suivant, je me suis à nouveau retrouvée devant. Sauf que cette fois, j'ai pris l'épisode au début, j'avais vérifié l'heure.

Photo de Buffy et Sid, le pantin de l'épisode "La Marionnette"
Buffy et Sid, le pantin de l'épisode "La Marionnette"

C'était l'épisode 10 de la saison 1, "Billy". J'y ai, à ma grande surprise, trouvé énormément d'humour, mais aussi cette peur grisante que j'avais finalement bien aimée la semaine précédente et qui m'attirait vers la suite. Et voilà comment je suis devenue une fan invétérée de cette série. Depuis lors, je n'ai plus jamais raté le moindre épisode, j'ai appris à connaître chacun des personnes importants (et même les plus secondaires), à m'attacher à eux, et finalement j'ai beaucoup pleuré lors de la diffusion du dernier épisode de la saison 7, "La Fin des Temps". Ce fut même un véritable deuil pour moi, il m'a fallu plusieurs jours pour m'en remettre. Et pourtant, j'avais 18 ans. Mais quand j'aime quelque chose, j'aime à fond, et là c'était le cas. Je ne pensais d'ailleurs pas qu'il me serait possible de m'attacher à ce point à une simple série télé. Et d'ailleurs, depuis, je n'ai jamais plus ressenti cette impression d'abandon à la fin d'une série, je n'ai plus jamais été transportée comme je l'ai été avec celle-ci.

Pourquoi "Buffy contre les Vampires" m'a plu ? Beaucoup de fans le disent : c'est en premier lieu parce que l'on s'identifie facilement à au moins l'un des protagonistes principaux. Pour ma part, c'était Willow, ce petit rat de bibliothèque intéressé par les sciences occultes, mais coincé dans sa timidité, me ressemblait beaucoup. Il y a aussi le fait que les thèmes majeurs de cette série parlent forcément aux jeunes. L'adolescence, le passage à l'âge adulte, la recherche de ce que l'on est vraiment, les premières responsabilités... Enfin, cette série a inspiré pratiquement toutes les séries qui ont cartonné par la suite. J'estime que pour ma part, il est une chance que j'aie pu passer mon adolescence avec "Buffy contre les Vampires", j'ai grandi en même temps qu'elle, j'y ai trouvé des repères qui m'ont aidée à avancer, à évoluer. Mon intérêt pour le vampirisme, déjà présent avant la découverte de cette série, ne s'en est retrouvé que grandi également. Parce que oui, "Buffy contre les Vampires", ça parle beaucoup de Vampires, mais je ne trouvais pas utile de le préciser...

Un collector unique, un multi-collage plastifié sur cadre photo
Un collector unique, un multi-collage plastifié sur cadre photo

J'ai collectionné plein de choses en rapport direct avec cette série, et elles ont toutes suivi mes déménagements successifs. Des DVD aux romans sortis aux éditions Fleuve Noir, en passant par les 2 guides officiels et le non-officiel ainsi que le quiz officiel que j'avais complété sans une faute en une seule journée, j'avais également amassé une belle pile de posters et d'autres couvertures de magazines, des articles aussi, et je poussais le vice jusqu'à récupérer les photos qui faisaient à peine 2cm² dans le programme télé. J'ai même encore un cadre photo plastifié avec une multitude de mini-photos comme ça, fabriqué par mon meilleur ami d'enfance qui était aussi fan que moi, posé en bonne place sur ma commode. Oui oui, c'est celui que vous voyez en photo juste au-dessus de ce paragraphe. Je suis folle, mais logiquement vous le saviez déjà ;-)

"Buffy contre les Vampires" est malheureusement une série qui a mal vieilli. Et de son originel format des 3 premières saisons 4:3, que Joss Whedon affectionnait particulièrement, une nouvelle version de ces saisons en 16:9 est sortie en 2014, dans le but de les rajeunir un peu. Cela donne donc une image plus large, montrant ainsi parfois des éléments de l'équipe technique qu'on n'est pas censé voir (voire même des membres de ladite équipe sur certains plans !). Et même pire encore, de nombreux zooms qui suppriment de fait une partie très importante de l'image d'origine. Une image éclaircie aussi, retirant ainsi tout effet de malaise de certaines scènes-clé, parce que parfois on a l'impression d'être en plein jour alors qu'il est censé faire nuit noire. Vous ne voyez pas ce que je veux dire ? Une image vaut mieux que toute explication, vous y constaterez aussi le zoom dont je parlais un peu plus haut :

Les différences entre la version d'origine en 4:3 et celle de 2014 en 16:9 de "Buffy contre les Vampires"
Les différences entre la version d'origine en 4:3 et celle de 2014 en 16:9 de "Buffy contre les Vampires"

Quand on sait que le monsieur allongé sur un matelas au sol, Angel de son petit nom, est un Vampire, il y a de quoi bondir de le voir ainsi baigné de soleil (alors qu'il fait normalement nuit, mais était-il utile de le préciser quand on voit la photo de gauche ?)... Sauf quand on est fan de Twilight et de ses Vampires qui sortent gaiement au soleil... et qui scintillent ! Bref. Résultat de ce lifting, en voulant rajeunir les 3 premières saisons de "Buffy contre les Vampires", la sacro-sainte Century Fox n'a rien fait d'autre que d'en retirer la majeure partie de l'intérêt. Et donc, je préfère encore ressortir mes DVD, avec le format d'origine, même si l'image n'est pas aussi lisse que ce que l'on peut voir sur nos écrans de nos jours. Mais je préfère encore ça que de perdre la magie des débuts de cette série.

En tout cas, si je puis vous conseiller quelque chose, ce serait de voir au moins 2 épisodes de "Buffy contre les Vampires". Il s'agit de "Un Silence de Mort" ("Hush" en VO), 10ème épisode de la saison 4, et de "Que le spectacle commence" ("Once More with Feeling" en VO), 7ème épisode de la saison 6. Le premier a pour particularité d'être exempté de tout dialogue pour la majeure partie de sa durée. Quant au second, c'est un épisode musical à voir impérativement en VO. Pour l'époque, ces deux épisodes étaient de véritables tours de force. Mais ne vous contentez pas que de ceux-là, si vous avez l'occasion de visionner la série dans son intégralité, ne vous en privez surtout pas !

Retrouvez la liste complète des articles de l'Antre, triée par monde puis par ordre chronologique, en cliquant ICI.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire