La mythologie au sens large - L'Antre de Bloodwitch

mercredi 28 août 2019

La mythologie au sens large


Une carte des mythologies du monde par Simon E.Davies



Vous le savez si ce n'est pas la première fois que vous consultez l'Antre : j'aime ce qui a trait à la mythologie. Mais je n'ai jusqu'ici jamais défini ce qu'est une mythologie. Oui parce qu'il n'y en a pas qu'une, il faudrait même plutôt parler des mythologies. Allons-y pour un petit descriptif de la chose.

Le terme "mythologie" vient du grec et est un mix entre "mythos" (la parole) et "logos" (le discours). Pour faire simple, on peut dire qu'une mythologie est un ensemble de mythes. Généralement, on associe ce terme avec une religion, principalement le polythéisme (comme la mythologie égyptienne, ou la nordique par exemple). En ce qui concerne le monothéisme, on emploie beaucoup plus rarement ce terme, on va plutôt évoquer simplement une religion monothéiste (comme le christianisme ou le judaïsme).

Les personnes qui se risquent à faire des recherches au sujet des mythologies sont appelées mythologues. Pourquoi employer ce verbe qu'est "risquer" ? Tout simplement parce que les origines d'une mythologie sont toujours anciennes, voire antiques, et il est très compliqué parfois de rassembler toutes les croyances liées à l'une d'entre elles. Pour en revenir aux mythologues, il faut savoir que ce n'est qu'à partir du XIXème siècle que les études liées aux mythologies sont reconnues comme étant à caractère scientifique. Auparavant, la notion de mythologie ne s'utilisait qu'en ce qui concerne la mythologie grecque (rappelons que c'est de la Grèce que vient le terme), et il ne s'agissait pas de l'étude des dieux, mais de la culture elle-même de la Grèce antique. Aujourd'hui, on peut évoquer ce terme de mythologie pour tout ce qui a trait à de très anciens récits religieux provenant de peuples anciens qui n'existent plus de nos jours. Et il y a différentes façons de les transmettre :

- L'oral semble avoir été le premier support en ce qui concerne la transmission des mythologies anciennes.
- Les écrits sont bien sûr un support indéniable.
- Tout comme les oeuvres d'art, telles que des statues représentant des divinités ou encore des dessins.

Une statuette représentant Horus, un dieu de la mythologie égyptienne

Il peut arriver que l'on associe des formes de réécriture ou des pensées modernes, à des mythologies anciennes. Les mythologies ne sont en effet pas immuables, mais ce qui est certain, c'est qu'elles s'apparentent au départ le plus souvent à des légendes, voire à du folklore. A l'époque de la Grèce antique, la frontière entre mythologie, histoire et religion était très différente de celle que l'on prend en compte de nos jours. Aujourd'hui, les mythologies relèvent plus de la fiction qu'autre chose, même si certaines sont toujours utilisées, voire modifiées parfois, dans des buts très divers et variés. Et on en retrouve des traces tant au travers de textes que d'objets comme des sculptures par exemple. Historiquement parlant, on a aussi des "récupérations politiques", si je puis m'exprimer ainsi. Ainsi, Jules César disait descendre du fondateur de Rome selon la mythologie romaine. De nos jours, on retrouve une dimension mythologique dans des sectes notamment, mais aussi dans certaines religions (regardez du côté de l'hindouisme).

Petit aparté au sujet d'un courant de pensée que je trouve intéressant de mentionner, à savoir l'évhémérisme. Ce courant nous vient du mythographe Evhémère (qui lui a donc donné son nom), et son principe est que tout dieu aurait été une personne réelle avant d'être divinisée après sa mort. Quelques siècles plus tard, les chrétiens engagèrent une lutte contre les partisans du paganisme, utilisant pour ce faire les mythes eux-mêmes. Mais comme ce sont ces mythes de la culture classique qui ont, entre autre, permis de développer les sciences, ils se sont rendus compte dès le IIème siècle avec J-C qu'il leur était impossible de les supprimer purement et simplement. Ils les ont donc réarrangé à leur sauce (vous pouvez consulter mon article au sujet des origines du Père Noël ICI si vous voulez un exemple concret de re-création d'une légende à partir d'une autre déjà existante).

Howard Phillips Lovecraft

La grande question à se poser au final, c'est : y a-t-il un lien entre toutes ces mythologies qui ont existé et qui persistent encore aujourd'hui ? Pour ma part, j'aurais tendance à dire que oui, car une mythologie est pour moi une forme de croyance, dont les hommes ont besoin afin de s'appuyer sur quelque chose dans leur vie, une sorte d'épaule sur laquelle ils peuvent se raccrocher en cas de difficulté. Et la plupart ont été fondées dans ce but, mais aussi pour asservir les faibles. Ils sont encore beaucoup aujourd'hui (regardez du côté des religions). Derrière la plupart des mythologies se cache toute une culture, comme l'hindouisme dont je parlais plus haut par exemple. Mais c'est aussi un moyen pour certains auteurs de construire un monde entier et complexe, comme Howard Phillips Lovecraft dont j'étudie l'oeuvre depuis des années (voir ICI pour mon introduction à ce sujet, qui contient par ailleurs le lien des créatures que j'ai déjà étudiées et pour lesquelles j'ai déjà publié sur l'Antre). Je peux aussi vous citer l'exemple de John Ronald Reuel Tolkien qui a effectué le même exercice de création mythologique pour rédiger ses récits sur la Terre du Milieu.

John Ronald Reuel Tolkien

Retrouvez la liste complète des articles de l'Antre, triée par monde, en cliquant ICI.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire