Children of Bodom, l'origine - L'Antre de Bloodwitch

jeudi 24 septembre 2015

Children of Bodom, l'origine

Pochette de l'album "Hatebreeder" de Children of Bodom
L'album "Hatebreeder" de Children of Bodom

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui se cache le nom du groupe Children of Bodom ? Eh bien vous avez la réponse dans tout ce que propose le groupe en fait, tant ses pochettes que ses paroles, et même sa "mascotte" la Grande Faucheuse. Derrière tout cela, on a une histoire des plus sordides, celle d'un triple meurtre non élucidé qui secoua la Finlande toute entière, et qui est encore sujette à spéculations de nos jours.


Photo des 4 ados du lac Bodom
Les ados du lac Bodom, dans l'ordre Maili, Anja, Seppo et le survivant Nils

Cette histoire se passe en 1960 dans la ville d'Esbo. Deux filles et deux garçons adolescents passèrent la soirée et la nuit du 4 au 5 juin sur les abords du lac Bodom (Bodominjärvi de son nom finnois). Mais un seul des quatre réussit à en revenir vivant. En effet, les trois autres furent horriblement massacrés. Mais que s'est-il passé ? Voyons tout ce la en détails. Les victimes furent deux filles qui se nommaient Maili Irmeli Björklund et Anja Tuulikki Mäki, âgées de 15 ans, ainsi que Seppo Antero Boisman, âgé quant à lui de 18 ans. Le survivant, Nils Wilhelm Gustafsson, avait également 18 ans, et fut le seul rescapé, mais tout de même au prix de plusieurs fractures au visage et d'une commotion cérébrale qui lui causa une amnésie partielle. Il était également devenu muet, et il lui fallut une année dans un centre spécialisé pour retrouver l'usage de la parole. Il raconta alors qu'il passait la nuit au bord du lac avec ses 3 amis, et qu'ils avaient été attaqués par un homme mystérieux présentant des yeux de couleur rouge, un homme qu'il désigna comme la Mort elle-même. Son amnésie ne lui permit pas de pouvoir donner davantage d'informations.

Photo de Nils parue dans un journal
Un article de journal montrant Nils à l'hôpital

C'est un homme ayant pour nom Erkki Johansson qui découvrit Nils ensanglanté près des tentes couvertes de sang, dès le lendemain de la nuit fatidique. Les amis de Nils, eux, furent retrouvés découpés en morceaux au fond du lac. Les actes commis étaient d'une barbarie incroyable, et c'est pour cette raison que cette histoire marqua profondément les Finlandais. Les autopsies purent mettre en lumière que les meurtres n'avaient pu être commis autrement qu'avec une épée ou une faux, cependant l'arme ne fut jamais retrouvée. De plus, aucun suspect n'ayant pu être identifié dans cette affaire, Nils fut accusé du meurtre de ses camarades et arrêté en avril 2004, soit 44 ans après les faits. Mais il ne put être condamné, car il n'y avait aucune preuve tangible contre lui. Il fut donc libéré en juin. A nouveau accusé en mars 2005, il fut cette fois acquitté le 7 octobre. Le rapport indiqua ceci : "Nils Gustafsson avait dix plaies causées par une arme blanche, la mâchoire cassée, et il était inconscient à la suite d'un coup à la nuque." Il n'était donc pas possible d'affirmer qu'il était responsable de ce triple meurtre. Mais alors, qui ? Comment ? Et surtout, pourquoi ?

Photo des membres du groupe Children of Bodom
Children of Bodom

A présent, passons au groupe Children of Bodom. Vous l'autre compris, il se nomme ainsi en hommage à ces adolescents. Quant à sa "mascotte" que l'on voit sur toutes les pochettes, ce n'est pas la Grande Faucheuse pour rien. En effet, souvenez-vous, je l'ai dit plus haut, Nils lui-même l'a évoquée pour dire qui selon lui était responsable des crimes commis sur ses amis et de ses propres blessures. Quant aux paroles du groupe, elles font directement référence à cette histoire, avec des titres très explicites pour certains morceaux tels que "Lake Bodom", "Silent Night, Bodom Night" ou encore "Bodom After Midnight". 

Retrouvez la liste complète des articles de l'Antre, triée par monde puis par ordre chronologique, en cliquant ICI.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire