Crematory, "Pray" - L'Antre de Bloodwitch

vendredi 13 juillet 2018

Crematory, "Pray"

Pochette de Crematory - Pray
Crematory - Pray


C’est un nouvel album assez surprenant que nous livre CREMATORY cette fois-ci. En effet, le groupe revient à des sonorités plus gothiques comparé à l’album Klagebilder, on a ici un son beaucoup plus mélodique, les guitares saturées s’effacent par moments pour revenir lorsque la voix gutturale surgit lors des refrains.

Le duo chant clair – chant Death est toujours aussi présent, ainsi que les nappes de clavier qui font la marque de fabrique du groupe. On constate une petite évolution concernant la composition, puisque les sonorités Electro qui étaient très présentes sur Klagebilderne sont plus là, CREMATORY est parti sur un son plus brut, hormis sur « Left The Ground » qui est dans la lignée de ce que le groupe a toujours fait, ainsi que l’intro de « Remember ». « Alone » se démarque de par son intro au clavier fort jolie, sur laquelle vient se greffer doucement la guitare, puis la batterie. Un bon début de ballade, en somme, mais qui se termine assez rapidement, on aurait aimé en avoir un peu plus. Le titre « Pray », quant à lui, recèle un refrain vraiment accrocheur, facile à retenir, et l’on comprend aisément que ce soit ce titre qui ait constitué le titre de cet album.

Contrairement aux précédents albums, Pray est totalement axé sur un tempo assez lent, dans la lignée de groupes tels que TYPE O NEGATIVE, surtout sur le titre « Just Words », ce qui montre une évolution dans la musique du groupe. « Have You Ever » quant à lui, est un titre qui fait assez penser à PARADISE LOST. « Sleeping Solution » est un titre qui aurait pu aisément figurer sur l’album Believe, un titre fort intéressant dont l’intro très calme à la guitare sèche est distillée tout au long du morceau. Au niveau de la production, celle-ci est toujours d’aussi bonne qualité, ainsi que la pochette, absolument magnifique, représentant une femme en position de prière, entourée d’un halo de lumière bleue, ce qui illustre bien le nom de l’album. Au final, Pray est un très bon album, qui surprendra les fans de CREMATORY des années 2000, mais qui vaut largement que l’on prête une oreille dessus.


Retrouvez la liste complète des articles de l'Antre, triée par monde puis par ordre chronologique, en cliquant ICI.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire