Bloodwitch Luz Oscuria, "Le Novae Terrae, tome 1 : La Guerre du Sang", extrait n°2 - L'Antre de Bloodwitch

dimanche 22 mars 2020

Bloodwitch Luz Oscuria, "Le Novae Terrae, tome 1 : La Guerre du Sang", extrait n°2

Couverture de "Le Novae Terrae, tome 1 : La Guerre du Sang", de Bloodwitch Luz Oscuria
"Le Novae Terrae, tome 1 : La Guerre du Sang", de Bloodwitch Luz Oscuria


     A la fin de la Seconde Guerre mondiale, Eleonore avait quitté Lille, après avoir retourné la ville dans tous les sens sans parvenir à trouver le nom de la lignée des Chasseurs, ni même le fameux « Novae Terrae ». Elle se mit en quête de partir à la recherche de Vampires sans crocs tout comme elle, convaincue que ceux-ci, s’ils existent, pourraient l’aider. Elle connaissait déjà la légende des Incubes, ces démons masculins réputés pour abuser des femmes dans leur sommeil, ainsi que leurs homologues féminines nommées Succubes. Elle qui n’avait encore jamais traversé les frontières de l’Europe, s’était rendue compte que ces créatures n’étaient qu’imaginaires.
     Eleonore avait quitté l’Angleterre un demi-siècle plus tôt, sans être parvenue à mettre la main sur Jack L’Eventreur, dont elle était pourtant certaine de la nature Vampirique. Durant sa décennie passée sur place, elle s’était énormément documentée sur Jack, mais également sur les légendes locales. Elle avait donc entendu parler d’un autre type de créatures dont le mythe était né en Ecosse, le Baobhan Sith.
     Il s’agissait en outre d’un démon, mais celui-ci se rapprochait davantage de la définition d’un Vampire, car le Baobhan Sith, sous ses airs de belle jeune femme, buvait le sang de ses victimes. De plus, on ne pouvait en croiser en plein jour, ceux-ci ne se montrant que la nuit sous leur forme humaine. Autrement, le plus souvent, ils se muaient en corbeau. Mais là encore, Eleonore n’avait trouvé aucun témoignage transcendant sur le sujet. Le Baobhan Sith resta donc au stade de légende à ses yeux, comme le devinrent les Incubes et autres Succubes une cinquantaine d’années plus tard.
     En 1958, Eleonore découvrit la présence de Dracula au cinéma, incarné par Sir Christopher Lee. Elle regarda le film qui s’appelait « Le cauchemar de Dracula », mais n’en retira rien. Cette œuvre était juste l’adaptation d’un roman de Bram Stocker, il n’avait rien de concret. S’en suivit « Dracula, prince des ténèbres » en 1965. Elle le visionna également, fut déçue de constater que le personnage Vampirique n’apparaissait que dans la seconde moitié du film, et renonça finalement à étudier les suivants, prenant conscience qu’elle ne faisait que perdre son temps. Quand elle découvrit le titre du troisième film dont le rôle principal était incarné par Lee, « Dracula et les femmes », elle soupira de désespoir. Comment les humains voyaient-ils donc ces créatures pourtant si dangereuses ? Elle ne désirait pas le savoir. 
     Eleonore ignorait par où commencer véritablement ses recherches, jusqu’à ce que le 27 février 1970, elle apprit d’un journal britannique avait publié le témoignage d’un certain Sean Manchester, grand amateur d’occultisme. Il en évoquait un autre, paru dans le même journal le 6 février précédent, celui d’un dénommé David Farrant, qui avait alors narré sa mésaventure survenue au sein du cimetière de Highgate. Celui-ci avait donné force détails au sujet d’une « entité grise » aperçue dans la nuit du 21 au 22 décembre 1969, et ses dires étaient corroborés par différents témoins. Eleonore devait en avoir le cœur net.
     A la date du 6 mars, David Farrant faisait une nouvelle fois parler de lui, dans le même journal, pour communiquer de nouveau sur cette affaire. Il profita de l’extraordinaire possibilité pour lui d’avoir une tribune, pour annoncer qu’il organisait une chasse aux Vampires. Il la prévoyait pour le 13 mars suivant, afin d’exorciser l’entité. C’en fut assez pour convaincre Eleonore qu’elle devait aller à Londres. Cela signifiait pour elle de retourner en Angleterre, mais qu’importe, elle avait enfin une piste Vampirique qui lui paraissait concrète.

* "Le Novae Terrae, tome 1 : La Guerre du Sang", disponible depuis le 18 mars 2020, à retrouver sur les liens suivants : 

TheBookEdition : http://bit.ly/LivresTBE


Retrouvez la liste complète des articles de l'Antre, triée par mondes, en cliquant ICI =)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire